top of page

Sous-louer son logement sans l'accord du propriétaire peut coûter cher

Attention, tout locataire qui sous-loue son logement sans l'accord de son bailleur peut être amené à lui reverser les loyers de cette sous-location. C'est ce qu'a jugé la Cour de cassation dans sa décision du 12 septembre 2019.


« Une SCI saisit le tribunal d'une demande de remboursement des sous-loyers perçus par son locataire. En effet, ce dernier n'a pas sollicité son accord pour sous-louer son logement comme l'impose la loi.


La Cour de cassation considère que les sous-loyers perçus par un locataire qui n'a pas demandé l'accord du propriétaire appartiennent par principe au propriétaire. Le locataire en perd donc le bénéfice par défaut d'obtention d'autorisation de sous-louer. »




27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La CNL 31 demande le gel des loyers pour 2024

Une nouvelle fois, les locataires et les ménages sont impactés de plein fouet par le contexte économique actuel: l'inflation, les coûts de l'énergie, pas de hausse des salaires, et maintenant se rajou

Abonnez-vous à notre newsletter

(Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 13h à 17h)

 

Consultation juridique uniquement sur rendez-vous. 

Le bureau est fermé le jeudi matin

bottom of page